Nos conseils

 

Une fois vos recherches effectuées sur notre site, vous pouvez créer vos alertes emails en fonction de vos besoins : emplacement, budget, nombre de pièces… Ceci vous permettra de cibler très précisément les logements les plus adaptés et les comparer entre eux.

 

Pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir le logement souhaité, il faut que votre futur propriétaire n’ait aucun doute concernant votre engagement et vos qualités de locataire sérieux, réactif et solvable.

Constituer son dossier

La première démarche à effectuer pour cela est très simple : constituer un dossier complet.

Il est donc très important de pouvoir fournir un dossier de location correctement rempli et accompagné de toutes les photocopies des pièces justificatives nécessaires.

Téléchargez le dossier de réservation :

Locataire

Caution

 

Pensez également à faire des copies de chaque pièce, afin que nous puissions en avoir un exemplaire à l’agence.

Concernant votre état civil :

  • Selon votre situation, voici la liste des pièces nécessaires au dossier :
  • Pièce d’identité (R/V) en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport, titre de séjour)
  • Jugement de divorce : 1ère page, et ensuite les pages à partir de « par ces motifs… »

Vos ressources mensuelles

  • Attestation CAF à jour

Si vous êtes salarié :

  • Contrat de travail ou attestation d’emploi datant de moins d’un mois (précisant la nature du contrat de travail ainsi que sa date d’effet et le montant du revenu net imposable mensuel ou annuel) ou dernier arrêté de nomination pour un fonctionnaire.
  • 3 derniers bulletins de salaire
  • Justificatifs de revenus des 6 derniers mois pour les intérimaires et les intermittents du spectacle

Si vous êtes étudiant :

  • Certificat de scolarité, carte d’étudiant, contrat d’apprentissage ou attestation d’inscription.
  • Notification des bourses
  • Simulation APL/ALS

 

Autres cas

2 derniers bilans simplifiés certifiés par un comptable, extrait Kbis de moins de trois mois, carte professionnelle, justificatifs de retraite, pension de réversion, autres allocations.

Revenus annuels

Le dernier et avant dernier avis d’imposition ou de non-imposition complet : COPIE RECTO-VERSO (Votre avis ou celui du foyer fiscal auquel vous étiez rattaché sur ces périodes).

Logement actuel

Si actuellement locataire ou propriétaire :

  • 3 dernières quittances de loyer

Ou Attestation du propriétaire mentionnant que vous êtes à jour du paiement de vos loyers

  • Dernier avis d’impôt foncier ou compromis de vente (acte notarié)

Si hébergé :

  • Attestation écrite de la personne qui vous héberge et justificatif de son domicile

Autres documents à fournir

  • RIB (Si vous optez pour le prélèvement automatique)
  • Chèque du Dépôt de Garantie (encaissé à l’entrée dans les lieux) : 1 mois de loyer hors charges pour un logement non-meublé
  • Demande de prélèvement automatique complétée si vous le souhaitez (à prévoir pour la signature des contrats)
  • Attestation d’assurance pour le logement (à prévoir pour l’entrée dans les lieux)

Télécharger le dossier du locataire

Télécharger le dossier du cautionnaire

Le contrat

Lisez-attentivement votre contrat de location et conservez-le avec ses annexes. Il fixe les droits et obligations réciproques entre propriétaires et locataires.

 

Préparer son arrivée

Préalablement à votre arrivée dans votre nouveau logement, il faudra prévoir quelques démarches très simples.

Prévoir le financement du dépôt de garantie

Le dépôt de garantie est égal au montant d’un mois de loyer* sans les charges. Ce dépôt doit être payé lors de la signature du bail.

Assurer votre logement

L’assurance du logement est une obligation légale : la loi et votre bail vous obligent à souscrire une assurance couvrant les risques locatifs (incendie, explosion, dégâts des eaux, …) à partir de votre entrée dans les lieux.

Tous les ans, à la date anniversaire de votre contrat, nous vous demanderons une attestation d’assurance à jour prouvant que vous êtes toujours bien assuré pour ces risques.

Créez votre espace client

Connectez-vous à votre espace client. Vous retrouverez vos identifiants sur vos quittances de loyer, ou en les demandant à votre interlocuteur. Vous pouvez suivre votre compte locataire au jour le jour et régler votre loyer par internet.

Vérifier si vous avez le droit aux aides

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l’Allocation Logement (AL) est calculée selon vos ressources et votre composition familiale actuelle.

Vous pouvez choisir le versement direct de cette allocation au bailleur. La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ou la MSA (Mutualité Sociale Agricole) la verse alors au bailleur et son montant est déduit de votre loyer, vous ne réglez que le solde.

Votre devez adresser à la CAF votre déclaration de revenus annuelle* pour calculer vos droits aux prestations à compter du 1er janvier de chaque année, ainsi qu’une attestation de loyer signée par votre bailleur.

*Attention, l’absence de ressources ne vous dispense pas d’une déclaration aux services fiscaux.

 

L’état des lieux

Un état des lieux obligatoire est rédigé en votre présence et celle du représentant du bailleur. Il décrit précisément l’état du logement pièce par pièce le jour de votre entrée dans les lieux, et le jour de votre sortie.

Avec l’état des lieux, le locataire et le bailleur peuvent témoigner de l'état du logement en début et en fin de location et, si besoin, demander une remise en état si c’est justifié. Cela limite de façon la plus équitable possible le risque de litiges, le document faisant foi. Il est dans l’intérêt du locataire et du bailleur de procéder à une visite méticuleuse et à y inscrire précisément leurs observations.

location, appartement, maison, lehavre, pfn

Bien vivre dans son logement

La sécurité, c’est l’affaire de tous.

En cas d’incident se produisant dans votre résidence, il est possible de nous alerter directement sur votre espace client dans la rubrique intervention.

Pour faire aux accidents les plus fréquents, voici nos meilleurs conseils pour les éviter et réagir rapidement.

Que faire en cas de fuite d’eau ou d’inondation ?

En cas d’inondation, coupez l’arrivée d’eau sans attendre. En cas de sinistre avec vos voisins, il faut établir un constat amiable et l’envoyer à votre assureur, au syndic de copropriété et à votre interlocuteur.

Que faire en cas d’incendie ?

En cas de début d’incendie, il faut composer le 18 ou le 112 (numéro des pompiers) pour prévenir les secours, de toute urgence.

Nous vous rappelons que la responsabilité du ou des DAAF et de leur entretien incombe au locataire (dépoussiérage, vérification périodique du bon fonctionnement du détecteur de fumée, ne pas le peindre, etc).

Que faire en cas de problème électrique ?

Avant toute intervention (remplacement de fusible, d’ampoule...) sur votre installation, il faut obligatoirement couper le disjoncteur. Si un fusible saute, il faut le remplacer par un fusible de même puissance et de même calibre. Il ne faut en aucun cas utiliser d’appareil électrique (rasoir, séchoir...) en ayant les mains mouillées ou les pieds nus. Si vous souhaitez effectuer une modification à votre installation électrique, vous devez impérativement avoir recours à un professionnel et demander préalablement l’autorisation de votre bailleur. Les multiprises et autres rallonges sont déconseillées, car elles présentent de forts risques d’échauffement du circuit. Si vous avez des enfants en bas âge, il est nécessaire, pour leur sécurité, d’utiliser des cache-prises.

Que faire en cas de problème de gaz ?

Vérifiez la conformité de vos flexibles à la norme NF gaz et leur date de validité. En cas de doute d’une fuite, n’essayez pas de la réparer vous-même, joignez un professionnel. Fermez le robinet général et ouvrez la fenêtre. Il ne faut pas obturer les grilles de ventilation haute et basse dans les pièces où se trouve une arrivée de gaz. Si une odeur de gaz se fait sentir dans les parties communes de votre immeuble, merci de contacter la compagnie de gaz sans attendre.

Que faire en cas de panne d’ascenseur ?

Les ascenseurs sont régulièrement révisés et entretenus par une société qualifiée. Si vous êtes bloqué dedans, suivez les consignes de sécurité affichées en attendant l’intervention de secours. Si vous êtes à l’extérieur, ne tentez pas d’intervenir. Prévenez tout de suite votre interlocuteur ou les professionnels chargés du contrat d’entretien.

Dans tous les cas, prévenez votre assureur dans un délai maximum de 5 jours ouvrés (2 jours ouvrés en cas de vol). N’oubliez pas qu’il vous faudra fournir la preuve des dommages. Pour cette raison vous devez conserver les objets détériorés et rassembler tout ce qui peut justifier de la valeur des biens disparus ou endommagés (factures, certificats de garantie, photos, etc).

louer, appart, appartement, le havre, pfn, immobilier

Vivre en bon voisinage

Le bruit est une des nuisances les plus fréquentes.

De jour comme de nuit, les bruits à répétition et abusifs ne sont pas tolérables en collectivité.

Toutefois, avant d’avoir recours à la police, il est préférable de discuter et de tenter une approche amiable avec vos voisins.

Voici nos conseils pour que chacun puisse vivre en harmonie avec les autres résidents :

  • Lors de votre déménagement ou emménagement : pensez à vos voisins.
  • En cas de travaux : respectez le sommeil et la tranquillité de vos voisins.
  • Utilisez vos téléviseurs ou chaines hi-fi à des volumes raisonnables.
  • Lorsque vos enfants jouent : ne les laissez pas courir dans l’appartement.
  • Vos animaux : veillez à ce qu’ils n’aboient pas en permanence.
  • Evitez le plus possible les éclats de voix, les battements de portes, de talons, volets ou fenêtres mal fermées.
  • Si vous êtes dans l’obligation de faire du bruit (exemple : pour des travaux), par courtoisie nous vous conseillons d’en informer vos voisins à l’avance. Ils seront ainsi plus tolérants.

Moins on fait de bruit, mieux on s’entend ;-)

  • Bien entretenir votre logement au quotidien

• Ventilation

Pour une bonne hygiène de vie, l’air doit circuler dans votre logement. Ouvrez les fenêtres au moins 5 minutes par jour. Il est interdit de colmater les bouches d’aération.

• Fenêtres

Vérifiez périodiquement que les rainures d’égouttage, trous d’évacuation d’eau, entrées d’air, ne sont pas bouchées. Huilez légèrement les paumelles, crémones et parties mobiles. N’employez pas de produits abrasifs ou corrosifs sur les menuiseries en PVC.

• Papiers peints et peintures

Prenez soin de vos murs : effectuez les petits raccords de papier peint, et lessivez vos peintures.

• Fixations

Dans la mesure du possible : ne faites pas de trous dans les murs et faïences. Pour accrocher vos tableaux, cadres, petites décorations, éléments de mobilier, ... vous pouvez employer des crochets ou chevilles dégradant vos murs le moins possible.

• Chaudière individuelle gaz 

Faites-la contrôler une fois par an.

• Joints et salle de bain

Douche, baignoire, lavabo, évier : maintenez vos joints en bon état et nettoyez les régulièrement. N’oubliez pas non plus les siphons. Cela minimisera le risque de fuites.

synthèse des reparations locatives pfn

 

  •  

Intégrer photo de synthèse des réparations

Préparer votre départ

Vous devez prévenir votre interlocuteur par lettre recommandée avec accusé de réception selon les modalités prévues au contrat. Ce document doit être signé par vous-même et tous les titulaires du bail.

Suite à cela, nous vous adressons un courrier accusant réception de la résiliation de votre contrat de location et vous indiquons la date d’état des lieux de sortie.

Compte tenu des délais de préavis, un pré-état des lieux pourra être fixé au minimum quinze jours avant votre départ. Cette étape sert à vous indiquer les éventuels travaux et réparations à effectuer avant votre départ.

Pendant la durée de votre préavis, de futurs locataires sont susceptibles de visiter votre logement. Il doit être visitable 2h par jour, des horaires de visite peuvent être déterminés en nous concertant.

Réussir son état des lieux de sortie

L’objectif est de nous assurer que vous rendez l’appartement dans le même état que lorsque vous y avez emménagé. Dans le cas contraire, c’est également ce document qui fixera qui du propriétaire ou du locataire devra prendre les éventuelles réparations à sa charge.

Pour que le logement concerné soit aussi propre que possible, repérez les petites réparations à effectuer. N’oubliez pas de procéder au rebouchage des trous et au remplacement des papiers peints ou peintures dégradés.

 

La TO DO liste du départ réussi

8 jours avant votre départ

  • Effectuez votre changement d’adresse à la Poste
  • Résiliez votre abonnement téléphonique et/ou internet
  • Commencez l’ensemble des travaux déterminés lors du pré-état des lieux

5 jours avant votre départ

  • Prévenez le Centre des Impôts de votre changement d’adresse.
  • Prévenez-le(s) fournisseur(s) d’énergie électrique, de gaz et la Compagnie des Eaux.

La veille de l’état des lieux de sortie

  • Terminez l’ensemble des travaux qui ont pu être constatés lors du pré-état des lieux
  • Nettoyez correctement votre logement
  • N’utilisez pas de produits dangereux pour le détartrage de vos sanitaires

Le jour de l’état des lieux

  • Le solde de votre compte locataire sera établi : munissez-vous d’un moyen de paiement (hors CB)
  • Rapportez l’ensemble des clés, badges d’accès, bip de parking
  • Communiquez-nous vos nouvelles coordonnées : adresse, e-mail, téléphone

 

Si aucune altération n’est constatée lors de votre état des lieux de départ, vous pourrez alors récupérer votre caution sous un délai de 1 mois (2 mois en cas de détériorations).

louer, locataire, le havre, check-list, pfn